Plantez des arbres fruitiers sans se ruiner

Je vais volontairement simplifier des choses très complexes que les spécialistes me pardonnent.

Souvent un arbre fruitier est en fait deux arbres, un porte-greffe qui assure le rôle de racine et un greffon qui donnera les fruits de la variété désirée. Si vous achetez un arbre déjà greffé et formé vous en aurez pour 30 euros ou plus et si vous l’achetez dans une jardinerie classique, il est probable que le porte greffe sera peu être pas adapté à votre terrain et en tout cas peu vigoureux. L’avantage c’est qu’il fructifiera rapidement mais il faudra l’irriguer et lui fournir pas mal d’engrais si vous voulez le maintenir en vie.

Vous pouvez aussi trouver de bon pépiniériste (comme la ferme d’en Ô *) qui vous fourniront des arbres plus robustes. Plus vous les prendrez jeunes moins ils seront chers et la reprise sera d’autant plus facile par contre vous aurez à faire la taille de formation (choix de la forme de l’arbre). Vous pouvez aussi acheter des portes greffes et greffer vous même la variété qui fait si bien chez votre voisin, de votre grand père….j’ai acheté cette année 21 portes greffes pour la somme de 38 Euros.

J’utilise par exemple des pommiers Bittenfelder qui seront de bons porte greffe pour la variété (inconnue) de mon arrière grand père que je veux maintenir, et du cerisier Sainte Lucie pour y greffer mes variétés préférées. Vous pouvez aussi profiter d’arbres issus de semis naturels (merisiers, pruniers plus ou moins sauvages…), ou de vos propres semis issus de noyaux ou pépins. Technique assez longue mais très économique à terme.

Il vous restera à éventuellement greffer ces arbres issus de semis autrement appelé franc.

Il existe de multiple techniques de greffe , on en parlera une autre fois. Elles sont plus ou moins complexes mais même si vous débutez, vous aurez toujours un petit pourcentage de réussite.

Le stéphanois à la pastèque

Conseiller en agrobiologie, formateur en animation nature, développement de projets de développement durable, apiculture,environnement en milieu urbain...

Laisser un commentaire