Le Mis anthrope

Non content de vouloir installer des micros, caméras ou autres drones sous nos fenêtres, le dépité de la Loire n’aime pas les gens, et déteste tous ce qui peut être populaire

Ceci expliquant peut être cela, une paranoïa aussi développée doit avoir des racines profondes ou bien est ce simplement l’appât du gain qui motiverait notre chantre de la techno sécurité ? Ce serait médisant de l’affirmer d’autant plus qu’en tant que membre du CNNUM (Conseil National du Numérique) il est astreint à une charte éthique.

Non en fait, Jean-Michel Mis n’aime pas les gens et à ce titre il déteste tout ce qui est populaire.

« Le député qui court toutes les fêtes à la saucisse de sa circonscription, ce sera terminé. Ce n’est pas ce qu’on lui demande. Ce qu’on lui demande, c’est de voter des lois qui soient efficaces pour l’intérêt général. »

Eh bien cher Jean Michel Mis futur ex député de la Loire (St Etienne 2), ceux qui s’activent pour que vivent la convivialité, le vivre ensemble, la solidarité dans les villes et les quartiers apprécieront. Fête de la saucisse, repas de quartier, pique-nique associatif…tu n’en veux pas Mis anthrope , eh bien nous c’est de toi que nous ne voulons pas.

Aux législatives tu n’auras pas nos voix.

Laisser un commentaire