Podcast audio Laïcité et valeurs de la république

La République est un terme qui désigne la gestion de la chose publique, concept qui a besoin de précisions car il a revêtu des formes très différentes suivant les époques et les pays (république populaire, république islamique, république fédérale sans compter 5 républiques assez différentes pour la France). Il faut préciser que des régimes tout autant ou aussi peu démocratiques que la France ne sont pas des républiques, une monarchie constitutionnelle par exemple l’Espagne. Du point de vue européen, on parle souvent des cités grecques ( VI siècle av. J.C.) pour situer la naissance de la démocratie, c’est sans doute très récent dans l’évolution humaine et de plus passablement ethnocentrique. Une approche historique de la laïcité dans le contexte français nous permettrait de comprendre à quel point ce concept est fondamental, un modus vivendi indispensable. En effet, si l’on se réfère à notre histoire, les guerres de religions ( entre catholiques et protestants) au XVIème, sont un exemple d’une situation dramatique issue d’un conflit religieux. Il s’agit en France de pas moins de 8 conflits qui ont marqués notre histoire avant Henri IV et l’Edit de Nantes (1598) qui va établir une certaine tolérance inter-religieuse, et qui à ce titre est un ancêtre de la loi de 1905. Et c’est un point essentiel pour comprendre l’attachement que nous avons à la laïcité et aux valeurs de la république qui la sous tendent, et de réaliser à quel point ces concepts sont protecteurs en cas de conflits. A St Etienne, nous sommes dans une zone frontière entre pays « papiste » (catholique) et zone huguenote (protestante) en haute Loire/Ardèche, notre territoire a connu des affrontements sanglants et une forte discrimination des protestants.Notamment sous Louis XIV et de part sa révocation de l’édit de Nantes (1685) la répression contre les huguenots s’intensifie. Voici un exemple issu de ma propre histoire de famille pour illustrer ce qui se passe à cette époque. Je suis issu d’ancêtres protestants. L’un d’eux , qui vivait à St Romain le Désert (aujourd’hui Mars en Ardèche) au 17éme siècle, a été arrêté pour détention de livres interdits (protestants) et expédié en prison au Puy. Le simple fait de détenir des livres protestants pouvait vous conduire aux galères, on enlevait leurs enfants aux protestants pour les confier à des institutions ou des familles catholiques, la discrimination et les guerres entrainaient la mort de milliers de personnes … C’est de ce contexte là que survient, plus d’un siècle plus tard, la révolution française. Révolution de 1789 La liberté guidant le peuple est elle en tenue républicaine ? Le triptyque « Liberté égalité Fraternité » est issu de la révolution mais a été en fait peu à peu adopté par les différentes républiques françaises (nous sommes à la cinquième). Loin des déclarations simplistes réservés aux médias, ce triptyque chargé de sens a de nombreuses implications dans notre société actuelle. Comment s’exprime concrètement l’Egalité ? on retrouve cette valeur dans « l’égalité devant la loi » ou bien dans l’éducation pour toutes et tous qui en est une déclinaison concrète. Qu’entend on par Liberté ? la liberté d’expression, de circulation, d’opinion, d’association (loi 1901), de réunion… sont des aspects de cette valeur bien malmenée actuellement. Quand à la Fraternité qui est souvent omise dans beaucoup de textes officiels, n’est-elle pas à l’origine des dispositifs de protection sociale contre la maladie, le chômage ou la vieillesse…? Et c’est justement de ce passé de discriminations et guerres religieuses mais aussi révolutionnaires que naîtra la loi de 1905 dite de séparation des églises et de l’état. Loi de 1905 / Laïcité C’est l’aboutissement d’un long processus qui passe par l’édit de Nantes et la révolution française. Le débat pour voter cette loi est vif à l’assemblée comme en dehors de l’hémicycle. Elle stipule que l’état garantit le Libre exercice des cultes (pas d’ingérence de l’état) et la liberté de conscience. Les cultes sont libres mais doivent respecter la liberté des personnes et l’ordre public. Dans ce contexte, la laïcité est un « modus vivendi » qui permet de vivre ensemble et qui puise sa source dans les valeurs de la république. DEBAT AUTOUR DE L’ACTUALITE / VALEURS STEPHANOISE Dans le cadre tragique de l’assassinat de Samuel Paty le débat fait rage et c’est logique après ce choc mais beaucoup instrumentalisent république et laïcité à des fins politiciennes. L’approche historique est essentielle, pour contextualiser ce débat, notre contexte local, territoires à la limite des zones protestantes et catholiques, richesse sociale par son histoire ouvrière et multiculturelle de notre ville sont des éléments qui peuvent nous aider à choisir une interprétation et une pratique cohérente des valeurs de la république. Car de la fraternité il en a fallut pour survivre en tant que mineurs, ouvrier(e)s sidérurgistes ou du textile à Saint Etienne. Et c’est dans des luttes souvent réprimées que les mineurs par exemple ont avancées vers plus d’égalité, créant au passage les premières mutuelles. Grande grève des mineurs 1948 Notre histoire locale teintée de solidarité ouvrière et de multiculturalité a donné naissance à une culture stéphanoise forte et ouverte. Nous pouvons démontrer par les faits, qu’ici nous pratiquons concrètement les valeurs de la république. Ici la laïcité a été mise en avant pour mieux vivre ensemble, ici la fraternité et la solidarité ne sont pas des vains mots. Ici nous ne nous affronterons pas malgré la haine attisée par des politiciens irresponsables. des politiciens qui se gargarisent de mots en attisant les maux.

Laisser un commentaire