CGT Sainté, en assemblée

On voit souvent la CGT comme un bloc monolithique ; en fait en tant que confédération elle rassemble un grand nombre de fédérations qui elles-mêmes regroupent des milliers de syndicats d’entreprise. La diversité y est grande et les débats…intenses.

La CGT a aussi une organisation spatiale par des Unions locales enracinées dans les communes autour des bourses du travail.

L’Assemblée générale de rentrée de l’Union locale de St-Etienne s’est tenue le mardi 21 septembre, salle Sacco et Vanzetti de la Bourse du Travail (très belle salle mais qui résonne terriblement).

Sculptures décorant la salle Sacco et vanzetti

Le Secrétaire général Cédric Brandého et des représentants des différents syndicats CGT de la ville ont souligné que des combats ont été gagnés, et qu’il est efficace de résister face aux plans de licenciements. Ils ont aussi vanté les mérites de la défense syndicale qui par le service juridique des travailleurs a sauvé la situation de nombreux salariés (adhérents ou pas de la CGT).


Ambiance conviviale autour d’un travail concret et de plus en plus nécessaire pour défendre les salariés plus ou moins précaires.

Les syndicats sont très critiqués par les médias, possédés par une minorité d’actionnaires fort éloignés de l’intérêt du salarié lambda, mais parfois aussi par des ouvriers ou techniciens qui n’ont que peu de contact avec le syndicat.

Venez à la bourse, vous serez reçus, informés et aidés …même sans être adhérent.

Laisser un commentaire