TOME 1 UNE ASSEMBLEE DE CONSEIL DE QUARTIER TRES PARTISANE ! 100 % POLITIQUE POTICIENNE ! CA PROMET !

Je suis conseiller de quartier dans le quartier numéro 2 ; mon intérêt : faire entendre la voix des habitants de mon quartier qui s’étend de Carnot à la rue de la Montat et d’essayer de mener des projets avec les habitants du quartier et les élus.

Notre élu de secteur est Madame LACOUR Pascale Adjointe de secteur et 14ème adjointe chargée du commerce et des quartiers centre ville avec Madame RIVEY Fanny élu de quartier chargée du quartier numéro 2 et déléguée à l’éclairage public, au plan fontaines et espaces verts. Avec toutes ces responsabilités, il n’est pas sûr qu’elles puissent s’intéresser à la  rue Ferdinand qui est obscure et  vraiment lugubre ; pour les espaces verts on pourrait aussi  en faire des tonnes car les espaces verts vers Chateaucreux c’est assez faible, on peut mieux faire. Il y aussi comme élu, Michel NEBOUT conseiller municipal d’opposition.  

En résumé, des deux conseils de quartiers que j’ai vécus,  de Quartier vous avez dit ? Démocratie participative ? Pas si démocratique et plutôt une tribune pour hommes et femmes politiques de la majorité car une fois la majorité en route, on ne les arrête plus.  Des explications et des justifications  à rallonge et des courbettes par-ci par-là, de part et d’autres.  On dirait des nobles qui font des courbettes aux différents ducs de quartiers. C’est un petit tour de certains conseillers de quartiers qui font beaucoup de politique, c’est un nid à politiciennes et politiciens issus des mouvements ou partis politiques,  des personnes qui ont déjà pignon sur rue par leurs engagements politiques partisans et qui de plus essaient de monopoliser l’attention. Nous avons même une ancienne élue de Saint-Etienne Métropole et ancienne élue de Firminy étiquetés EELV  mais pas beaucoup de personnes libres d’engagements partisans.

Chef d’œuvre en péril

Où est le citoyen tiré au sort sans engagement partisan ?
En participant à ces deux conseils de quartiers, j’ai surtout vu des querelles politiciennes avec un semblant d’intérêt à la vie de quartier. Pour les personnes citées au-dessus, on sent que ce sont des jeux de joutes entre politiques. Bien sûr nous avons l’attachée parlementaire de Monsieur MIS qui habite dans mon quartier mais son seul sujet de préoccupation : la sécurité et les trafics (elle pense comme son maitre à penser : la sécurité).



Bref, passons au 1er compte-rendu du lundi 29 mars 2021 en visio première réunion plénière des conseils de quartiers avec l’introduction par Monsieur le Maire, ensuite présentation de la mairie sur les dispositifs de démocratie dite participative.

Il y aurait différentes propositions de la mairie en termes de démocratie participative avec des élus à notre écoute.  C’est un scoop, avec STEEL ont-ils écouté les habitants ? mais il existe la permanence de Monsieur le Maire, permanences de l’Hôtel de ville et permanences des élus référents des quartiers, les mairies de proximité…C’est joli en apparence mais tout ça est un peu  Bunkerisé (pas d’accès libre aux habitants des quartiers à cause des conditions sanitaires selon un conseiller de quartier).

 La fameuse plateforme téléphonique qui parfois est utile ;  comment répond-elle à un problème concret quand il y a des cadavres d’animaux dans la rue Ferdinand ? (car les automobilistes roulent comme sur un circuit de F1). Que font les élus de la majorité  après mes multiples alertes remontées par mes voisins pour casser la vitesse des véhicules ?

 Il y a le fameux site internet avec ces différents supports numériques, on fait tout pour éloigner les gens de nos élus, nos élus ont peur de quoi ? Ont-ils peur du débat avec les habitants hors institution ?

Ensuite, nous avons une présentation du cadre institutionnel des conseils de quartiers, des élus de secteurs et des élus référents : chaque élu a eu son moment de présentation… cela a été long et même plus que long, chacun se tressant sa couronne de lauriers. Bien, nous avons eu les instances de la démocratie locale, c’était  fort intéressant en espérant qu’elles fonctionnent bien au delà de la belle présentation. Ensuite vous avez tous les systèmes consultatifs (Le mot consultatif me fait bien rire car on croirait que nos élus sont des médecins car ils consultent) ; bref le Conseil consultatif des Séniors, le Conseil consultatif des Arts et de la Culture  (ce conseil a-t-il été consulté quand il y a eu l’expulsion des occupants de la manufacture d’Arts par la police municipale, je ne pense pas) ? Le Conseil consultatif du Commerce, les Conseils citoyens, le Comité consultatif des Foires et des Marchés, le Conseil consultatif des Résidents  étrangers (ah bon les étrangers sont consultés vu le nombre de squats dangereux pour ces personnes mettant en danger leurs vies et celles des bénévoles qui les aident et les conditions déplorables  d’accueil des « étrangers » , je ne pense pas qu’ils soient réellement consultés), le Conseil Municipal des Enfants, les conseils des quartiers, La Commission communale pour l’Accessibilité (je me demande si on écoute vraiment cette Commission car encore en centre ville mais aussi à Chateaucreux beaucoup de difficultés pour les personnes à Mobilité Réduite). Pour le Conseil Consultatif de la Jeunesse, dans certains quartiers, la jeunesse me semble oubliée ; on n’écoute pas beaucoup la jeunesse et ses besoins et enfin le Conseil Consultatif de la Vie associative.

Nous avons eu la présentation du Règlement Intérieur au Conseil de Quartier puis nous avons eu le calendrier  des conseils de quartiers de fin mai à début juillet 2021 en physique ou en distanciel  selon les conditions sanitaires.  Le plus comique mais aussi le plus triste et là on voit que l’on est là pour faire beau, comment voulez-vous mener des projets avec 3 sessions par an en réunion de secteurs ? vive la démocratie vue par la démocratie représentative et par la majorité municipale, il y aura une session à l’automne et après nous aurons les bilans de secteurs. Nous avons eu les budgets alloués aux projets pour les quartiers 1750 000 euros, je vous laisse faire les commentaires. Bien-sûr ces projets doivent être validés par Monsieur le Maire par le biais du Comité d’exécution Budgétaire.

A la fin de cette première séance, nous avons eu un échange avec un habitant de mon quartier (rue de la Richelandière) qui dénonce  les accidents et les problèmes de sécurité routière qui me semblent prioritaire à gérer, les élus ont balayé sa question d’un revers de main. Je décide de rencontrer cet habitant à l’église de Saint-François, c’est un paroissien avec qui je vais à la messe, je lui parle d’une démarche commune pour faire pression sur les élus tout en le prévenant que derrière les beaux discours il y a  peu d’actes, je lui dis notre deuxième moyen de pression : saisir la Préfète et le Procureur de la République et si ces deux personnes représentant l’Etat  n’agissent pas , nous ferons pression avec Sainté Debout : notre mouvement qui agit avec les citoyens et pour  une vraie démocratie.

Exemple de panneau à vraiment mettre en valeur; attention des cyclistes peuvent arriver dans l’autre sens, dans une rue à sens unique voiture comme la rue des alliés par exemple)

Vous aurez bientôt  le compte-rendu de la deuxième réunion de conseil de  quartier numéro 2

Laisser un commentaire