Charte des candidat(e)s citoyennes

Il s’agit des conditions que doivent remplir les candidat(e)s pour recevoir le « Label Candidat(e)s Citoyen(ne)s » de Sainté Debout aux élections départementales. Il ne s’agit pas de candidat(e)s prédéfini(e)s : Elles/ils sont désignés par les habitants de par l’activité qu’elles/ils déploient déjà au service de leur ville, quartier. – Les candidatures citoyennes sont proposées par les citoyens.

  • Pour cela, un minima d’environ 5 % des inscrits se déclarant en faveur de la candidature soit parce qu’ils adhèrent à la candidature soit parce qu’ils désirent faire un geste pour la démocratie permettra de parler de vraies candidatures citoyennes. Pour un canton cela représente environ 400 soutiens (en tenant compte de la participation habituelle à l’élection).
  • Pas de programme prédéfini : le programme doit être co-construit par les habitant(e)s eux-mêmes. Il n’est pas dans les mains des plus diplomé(e)s, des catégorie cSP+, catégories qui s’expriment déjà par de multiples canaux ..mais dans celles des principaux concernés par une problématique (par quartier, par métiers, par situation personnelle …).
  • Les candidat(e)s citoyen(ne)s ne peuvent afficher le soutien d’aucun parti politique
  • Elles/ils reconnaissent que les habitants possèdent un droit d’amendement et d’optionalité. par référendum. Les candidat(e)s s’engagent à l’organisation de référendum d’initiative citoyenne dès que 5 % d’une population du territoire concerné (par quartier, par canton, par ville) en fait la demande.
  • • Ils/elles démissionnent de tout autre mandat (associatif, syndical…) en cas de victoire à l’élection •
  • ne peuvent être élu(e)s au même mandat qu’à deux reprises • •
  • une fois élu(e)s ils s’engagent à la transparence totale sur leurs activités avec un rapport hebdomadaire aux habitants
  • Les privilèges d’élus seront débattus avec les habitant(e)s, les indemnités (qui sont fixés par la loi) seront pondérés au niveau du salaire médian sur le canton, les surplus vis à vis de l’indemnité légale seront attribués à des associations œuvrant pour le bien commun.

Laisser un commentaire