Label citoyen de Sainté Debout

Dans différents pays, comme en France ou à Saint-Etienne, on constate un abstentionnisme croissant lors des scrutins, et un rejet pour la vie politique dans sa forme actuelle.

On peut le déplorer en attribuant cette tendance au consumérisme et à l’égocentrisme mais il serait injuste de stigmatiser le citoyen sans souligner que le remplacement progressif de toutes les valeurs par la valeur économique rend ce phénomène structurel.

Ainsi les institutions actuelles de la démocratie représentatives ne donnent au « citoyen » (si on peut encore l’appeler ainsi) le pouvoir réel sur l’organisation de la société. Les élections se limitant à choisir entre des candidats issus des mêmes études et mêmes cercles d’influence. Les soi-disant exercices de démocratie dite participative (pléonasme) étant plus médiatiques que décisionnels.

Dans ce contexte, les partis politiques deviennent des écuries , où des candidats formatés se positionnent et dont ils changent suivant leurs intérêts, passant allégrement d’une soi-disant gauche à la droite par calcul électoral. Dans ce cadre aussi les alliances se font et se défont incessamment. L’absence de réelles valeurs chez la majorité des politiciens professionnels permettent ces revirements qui ne suivent qu’une idiologie: le pragmatisme. Dans ce contexte aussi, les militants sincères sont vus comme des concurrents ou comme des pions, ceux-ci d’ailleurs vivent cette situation de perte de valeur comme un véritable drame existentiel et finissent parfois par renoncer à tout engagement.

Les « citoyens » eux sont vus comme des électeurs consommateurs qu’on manipule à souhait à grand renfort de publicité (remboursée par le contribuable) et avec la complicité des médias dépendant des mêmes cercles de pouvoir.

Cette situation catastrophique de la démocratie nous amène plus ou moins rapidement vers une société autoritaire, car à quoi bon la démocratie dans ces conditions . En tant que citoyen(ne)s nous nous devons de rétablir le contact direct entre nous et nos élus, c’est le sens des candidatures citoyennes qui seront portées par les habitants eux-mêmes et non comme habituellement par les partis politiques.

Sainté Debout en tant que mouvement qui prône une réelle démocratie et en tant que média appelle les citoyens qui le désirent à se porter candidat aux élections locales (départementales cette année) nous vous soutiendrons si vous êtes en accord avec la « charte citoyenne » (à paraitre prochainement).

Laisser un commentaire