Les côtes-chaudois n’en peuvent plus. Le maire leur répond qu’il ne peut pas faire grand chose pour les aider!

Samedi 23 janvier à 14h, un rassemblement des côtes-chaudois a eu lieu. Des responsables politiques de Sainté de toutes les sensibilités avaient enfin daigné se déplacer à Côte-Chaude mais la préfète de la Loire, invitée par le maire de la ville, était absente. Il faut dire qu’à Côte-Chaude, comme je l’ai déjà indiqué dans différents articles de Sainté Debout, les habitants n’en peuvent plus!

Avec mon pote Philippe Bariol, nous avons réalisé quelques interviews que nous publierons prochainement…

Personnellement, ce qui m’a frappé (sans que ce soit vraiment étonnant) c’est que, d’un côté, sur la place, les élus parlaient entre eux, répartis par groupes selon leurs tendances politiques, et de l’autre, sur les trottoirs, les jeunes les regardaient.

A AUCUN MOMENT, UN ELU N’A REJOINT LES JEUNES POUR DISCUTER AVEC EUX ET ESSAYER D’AVOIR LEURS VERSIONS!

Quand j’ai discuté avec les jeunes qui étaient présents, ceux-ci m’ont dit que les gens se plaignaient qu’ils squattent la place de la République et les trottoirs mais qu’ils n’avaient aucun lieu où aller, pas de local où se retrouver! Je leur ai demandé ce qu’il en était des voitures brûlées et ils m’ont répondu qu’il y avait des arnaques aux assurances. Ils m’ont confié également que souvent les rodéos nocturnes des voitures étaient les faits de gens qui n’étaient pas du quartier. Une discussion entre le maire, ses adjoints et ces jeunes de Côte-Chaude aurait été la bienvenue!

Philippe rédigera bientôt un article plus complet dans Sainté Debout mais nous en avons parlé ensemble et nous pensons que l’intervention du maire, cet après-midi, n’a pas apporté grand chose. Mr Perdriau s’est contenté de dire qu’il était conscient de la situation dramatique que vivent les côtes-chaudois mais que la municipalité n’en était pas responsable et que seul l’état pouvait intervenir pour que cela change!

1 Commentaire

  1. […] Les côtes-chaudois n’en peuvent plus. Le maire leur répond qu’il ne peut pas faire gra… […]

Laisser un commentaire