STEEL PROFITE DU COUVRE-FEU ET OUVRE LE DIMANCHE

Deux poids, deux mesures… on avait déjà compris avec l’ouverture des super marchés, alors que les marchés de quartiers devaient rester fermés, qui payerait la crise. Nous avions traité en détail cette question des marchés face aux supermarchés dans cet article à relire

https://www.saintédebout.fr/2020/03/24/marches-fermes-supermarches-ouverts-quand-incoherence-rime-avec-inefficacite/

Si cette inégalité flagrante de traitement avait un fondement logique et efficace, nous serions en mesure de l’accepter mais ce n’est pas le cas car les espaces extérieurs sont moins exposés que les espaces confinés.

Aussi quand on nous annonce que STEEL va ouvrir le dimanche alors que nos bars et restaurants de quartiers sont limités par le couvre-feu, STEEL qui était censé être sans restauration (promesse de politicien) est blindé de restos et autres lieux ou boire et manger.

Distorsion de concurrence qui favorise les grandes structures et tue le commerce local, et avec lui toute chance de bien manger, local et pas cher.

Certains diront qu’après tout nous n’avons qu’à boycotter ces monstres de la vente, sans doute mais comment ferons-nous quand ils seront les seuls à avoir survécus aux différentes réglementations discriminatoires et autres règlements seulement adaptés aux plus grosses structures?

L’engagement individuel, construire des alternatives oui mais n’oublions pas aussi de nous regrouper pour lutter contre les décisions iniques de ce gouvernement relayé par les autorités locales.

Ajoutons que l’événement qui justifiait l’ouverture de Steel ce dimanche 18 octobre était la fête du livre et que Steel reste ouvert, malgré l’annulation de cette fête!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *