LES FIGUES DE St Etienne

Cette année, les figues d’automne sont déjà mûres.

ViviLnk

Il existe différentes variétés de figuiers et certaines sont bien adaptées au climat de Saint-Étienne.

Certainement que le réchauffement climatique favorise la culture de ce fruit dans notre ville montagneuse ; pour ma part le figuier qui pousse chez moi est originaire des bords du Danube, c’est un figuier bifère, c’est-à-dire qu’il produit deux fois par an .

À Saint-Étienne la récolte d’été est en général assez faible c’est surtout celle d’automne qui produit les meilleurs fruits.


Je partage volontiers mes figues avec les oiseaux, les mésanges bleues ou charbonnières, les fauvettes à tête noire, les merles prélèvent quelques fruits mais ce sont des auxiliaires précieux dans la destruction des insectes qui m’évite d’utiliser des pesticides.

Par contre les étourneaux sont beaucoup plus pillards.

Ils débarquent en bande d’une dizaine d’oiseaux et ravagent tous mes fruits en quelques minutes. Ils ont bien repéré mon figuier aussi je dois me dépêcher pour ramasser ma récolte parfois mêmes avant complet mûrissement.

étourneau

Problème car la figue est un fruit faiblement climactérique. C’est-à-dire qu’il mûri difficilement après récolte contrairement aux pommes par exemple qui continuent leur maturation une fois ramassées.

Autre souci, toutes les figues vont mûrir en l’espace d’à peine un mois.

Or les figues se dégradent rapidement même si on les place au réfrigérateur (ce qui n’est pas conseillé du point de vue du goût).

On peut les conserver de différentes manières, en les séchant par exemple, pour cela on peut le faire au soleil si la saison est bonne ou bien on utilisera un séchoir électrique.

Après séchage on peut passer les figues au four pour terminer la déshydratation ( et éventuellement tuer les petits insectes qui aurait survécu).

On peut aussi congeler les figues fraîches ou mi-sèches.

La figue se cuisine ou se transforme en confiture.

Si vous avez la chance d’avoir un bout de jardin, planter un figuier. Eviter ceux des jardineries qui ne sont pas adaptés à notre rude climat. Prélevez plutôt un rejet ou bouturez celui de votre voisin, dont vous avez l’assurance qu’il produit à notre altitude .

Des fruitiers méditerranéens à St Etienne c’est possible, oui mais à condition de prendre certaines précautions. Dans un prochain article je vous parle de la production d’olives en nos froides contrées.

Le stéphanois à la pastèque

Conseiller en agrobiologie, formateur en animation nature, développement de projets de développement durable, apiculture,environnement en milieu urbain...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *