A Montreynaud, Louisa « L’Angélik », une femme merveilleuse au service des séniors

Louisa Zekak est une de mes amies. Elle est dynamique, chaleureuse, toujours souriante. Apelouse (habitante de Firminy) elle est surtout connue à Montreynaud à Sainté où elle est cuisinière et met beaucoup de son temps et de son énergie au service des autres, en particulier des séniors. Sa fille lui a donné le surnom de Louisa « l’Angélik » car elle pense que « sa maman est un ange »… Je le crois aussi…

Ce matin, j’avais donc rendez-vous  avec cette femme merveilleuse, au Coco’s Coffee Shop , rue Charles De Gaulle, à Sainté, en face de la préfecture, pour l’interviewer sur son engagement auprès de nos aîné(e)s. Elle m’a accueilli, comme à son habitude, avec un grand sourire, un sourire magnifique qui  faisait rayonner son visage.  Louisa aime les gens. C’est une personne vraie qui parle facilement et ouvre son cœur à qui veut bien l’écouter. Elle m’a parlé de son parcours, de ses parents, de son papa qui a été ingénieur dans le plastique, de sa maman qui a fait l’école de Testud, au Chambon Feugerolles où ils ont vécu avant de retourner en Algérie où Louisa a grandi.

Quand Louisa parle, elle jubile, ses yeux pétillent et c’est un bonheur non seulement de l’écouter mais aussi de la voir s’exprimer de la même façon qu’une conteuse qui nous entraîne dans son univers (c’est un conteur qui vous le dit)! J’ai enregistré une partie de nos échanges mais je vous avoue que si je retranscrivais tout ce que Louisa m’a confié ce matin, j’aurais à remplir de nombreuses pages certes très intéressantes mais le temps me manquerait… Nous avons parlé plus de 2h et demi ensemble sans nous arrêter.

Après avoir habité dans le Nord à la frontière Belge, Louisa est venue vivre à Saint Etienne en 1998 où elle a rejoint une école pour devenir cuisinière. 2ème d’une famille de 8 enfants, 4 filles, 4 garçons,  elle est l’aînée des soeurs  et, depuis son enfance, elle a à cœur de s’occuper des personnes qui l’entourent. Nous nous sommes connus, il y a un peu plus de deux ans, lorsque Louisa a pris fait et cause pour les sans papier qui, expulsés par la mairie de Saint Etienne, ont été accueillis à la Talaudière où la municipalité les a logés à la piscine. Depuis septembre 2018, elle avait envie de monter un projet pour les personnes âgées et elle est devenue référente au niveau des séniors sur Montreynaud. Après avoir, pendant 2 ans, sur le quartier de Beaubrun Tarentaize, donné des cours d’alphabétisation pour des personnes issues de l’immigration qui ne savaient ni lire ni écrire et qui voulaient apprendre le français et où elle animait également des ateliers de couture et organisait des voyages, Louisa rejoint Firminy où elle poursuit ses activités en créant en 2003 l’association « El Emel » (l’Espoir)  toujours avec cette générosité qui la caractérise et cette envie de mettre ses talents au service des autres.   Elle suit des formations pour s’occuper de personnes âgées notamment atteintes par la maladie d’Alzheimer. Femme combative et pleine de projets, Louisa pousse les portes et devient référente Séniors sur Montreynaud où, chaque mercredi, elle anime différents ateliers (couture, cuisine…) auprès d’eux. L’atelier seniors animé par Louisa est un atelier du Collectif Vivre ensemble à Montreynaud.

Après une période de confinement durant laquelle les personnes âgées dont s’occupe Louisa ont particulièrement souffert et où plusieurs d’entre elles ont vécu dans l’angoisse de la mort, elles ont pu recommencer à venir aux ateliers de Montreynaud. Louisa est très fière de m’annoncer qu’elle a été la première, au moment du déconfinement, a rouvrir ses ateliers. Il faut dire qu’elle les aime ces mamies et ces papys, qui ont eux aussi tant de choses à dire sur leurs parcours de vie,  et qu’elle anime ses activités avec passion.

Nous avons ensuite terminé notre discussion en imaginant des projets que nous pourrions monter ensemble autour du théâtre auprès  des séniors. Merci encore Louisa pour ces merveilleux échanges, pour ton investissement au service des personnes et pour ton amitié qui m’est précieuse.

5 Commentaires

  1. Ma mère c’est la meilleur

  2. Merci beaucoup pour cette interview avec Louisa, qui est une femme merveilleuse et quand sa fille dit que c’est un ange, je le crois, car vraiment elle a un parcours très enrichissant, très humaine, souriante et cela m’etonne pas beaucoup si les personnes âgées l’apprécies par son dynamisme, sa détermination à les rendre heureuses en leur donnant tout ce qu’elle a au plus profond de son cœur. Le projet dont vous devez faire, il est très bien car cela va apporter non seulement du bonheur aux personnes’agees, mais aussi de la valorisation. Il faudrait qu’il monte un spectacle avec eux et le présenter en donnant une participation pour ton travail avec eux et pour eux.
    Je remercie à Louisa de nous avoir fait vivre de la chaleur humaine à travers son témoignage et dis le lui bien que son témoignage m’a permise de voir qu’il y avait encore d’aussi belle personne ayant du cœur et de vouloir encore plus de realisser mes projets avec vous, car je pense que c’est réalisable et j’attends qu’une chose c’est habiter par chez vous car je serai plus près. De plus depuis tte jeune, j’ai tjrs aimé St Erienne et j’ai que des bons souvenirs là- bas. Mon père était d’origine Stéphanoise, mes grands parents, ainsi qu’une partie de leur famille et dans la haute loire.
    Merci pour ce ci-beau témoignage, tu as bien fait de l’interviewé.
    Amitiés sincères

  3. Merci Louisa merci Fabrice ça c’est sainté ! Debout !

  4. C’est ma mère et j’ai une chance inestimable ❤️
    Merci pr cet article qui ma emue

  5. Je viens confirmer par mon témoignage que louisa est une femme d’exception qu’il m’a été rarement donné de rencontrer, toujours prête à rendre service et de bon cœur. Louisa, une grande source de bien pour l’humanité !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *