Des personnes âgées et leurs proches en souffrance!

Depuis le 20 avril, les visites dans les EHPAD et les maisons de retraites sont de nouveaux permises, mais dans des conditions très encadrées. Lors de l’annonce de la phase 2 du déconfinement, le premier ministre n’a pratiquement pas parlé de la situation des personnes qui résident dans ces établissements. Les personnes âgées, leurs familles, mais aussi les personnels encadrants ont été très déçus par ses annonces.

Le ministre des Solidarités et de la Santé a, début juin, publié un communiqué qui expose les mesures d’assouplissement qui ont débuté le 5.

Dans ce communiqué, il est recommandé aux directions des établissements, dont la situation sanitaire le permet, d’assurer une reprise des visites des proches.
Les visites de plus de deux personnes à la fois (lorsque la visite n’est pas faite en chambre) et de deux visiteurs maximum à la fois en chambre sont également de nouveau autorisées.

Cependant, bien souvent, ces visites se font dans des conditions particulières, les familles ne peuvent voir leurs proches que, séparées par une vitre et à plusieurs mètres de distance. elles me confient que leurs parents sont seuls dans leur chambre  sans possibilité de prendre leurs repas avec d’autres résidents et sans animation, que les sorties sont rares et que leurs proches en souffrent.

« A l’heure du déconfinement, il est ahurissant de voir que nos parents sont enfermés seuls dans des chambres et qu’ils n’ont que très peu le droit de sortir! » « C’est terrible de voir sa mère dans cet état là et je me sens impuissante devant cette situation! » me confie une dame tandis qu’une autre m’écrit : « J’ai hâte que ma mère sorte d’ici. Ce n’est pas le covid qui va la tuer mais le sentiment de solitude et d’abandon qu’elle ressent aujourd’hui ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *