Une expérience de confinement… un témoignage émouvant!

Hier soir, j’ai invité les lectrices et les lecteurs qui ont des parents âgés ou qui s’occupent de personnes âgées à témoigner de la façon dont ils (elles) ont vécu (et vivent encore) la crise, des difficultés qu'(ils) elles rencontrent afin d’ inciter les politiques à prendre davantage de mesures en leurs faveurs.  Nous avons quelques fois, avec nos articles, réussi à faire avancer certaines choses! Voici un des témoignages que j’ai reçus… Je publierai les autres dans les prochains jours soit en entier soit à travers un ou plusieurs articles:

« Bonjour Fabrice,

Voici l’expérience que ma Maman et moi avons vécu pendant le confinement. Je m occupe d’elle en tant qu’auxiliaire de vie et il a été très difficile de faire comprendre à la direction de son foyer logement que j’étais autorisée à venir la voir à ce titre tout en respectant les mesures barrières bien entendu, masques, pas d’embrassade, 1 m de distance.

Ma maman ayant fait un AVC, il est impératif qu’elle marche tous les jours donc nous allions un peu dehors faire quelques pas.

Lorsque Mr Macron a annoncé l’allègement du confinement pour les titulaires de la carte mobilité, les responsables du foyer ne voulaient pas en entendre parler et pourtant ma mère est handicapée à 80%. J’ai du imprimer le texte de loi et les mettre devant le fait accompli…. J’ai essuyé beaucoup de reproches de la part des membres de la direction du foyer. Les 25 résidents ont étés confinés dans leur studios et leur repas servis chez eux. Plus d’animation, plus d’accès à la laverie pour l’entretien de leur linge. Certains ont été obligés de se faire faire des commissions par le peu de personnel présent ( contre rémunération supplémentaire). Une majorité du personnel ayant fait valoir son droit de retrait, le foyer tournait en sous effectif, donc les repas étaient bien souvent lamentables, et froids de surcroît. J’ai été obligée d’acheter un micro ondes à ma mère et je lui portais de la nourriture supplémentaire.

De plus, j’étais révoltée de voir que même le cuisinier travaillait sans masque alors que tous les jours les résidents, surtout les plus perdus, se faisaient réprimander si ils n’en avaient pas!

Devant le foyer, il y avait des bancs pour que les résidents puissent prendre l’air mais ces bancs ont été supprimés pour éviter que les résidents s’y retrouvent trop nombreux. Ceci était ridicule car les week ends, il n y avait pas de surveillance et les papys et mamies faisaient ce qu ils voulaient, étaient libres d’aller dans les commerces etc….. Une semaine avant la fête des mères, la directrice m’a autorisée à venir chercher ma maman pour le repas de midi, sachant que je vis seule et que nous allions manger tranquilles à la maison… Le vendredi soir, changement de programme, c’était devenu interdit sous peine de confinement supplémentaire de 14 jours!!!! Maman s’est mise en colère et a choisi de venir quand même chez moi! Elle a dit à la directrice qu’à 87 ans  » elle l’emmerdait avec toutes ces mesures gouvernementales, et qu elle préférait attraper le Covid plutôt que de passer sa fête des mères sans moi »! Elle sera donc déconfinée seulement à partir de lundi….Voilà et ceci n’est que le principal, il y aurait encore tellement à raconter mais bon comme m’a répondu la directrice: « si vous n’êtes pas satisfaite, mettez votre Maman ailleurs !!!!! »

On imagine combien, dans les foyers, les résidents comme les membres des personnels ont été bouleversés par cette crise qu’ils ont gérée comme ils ont pu et ceci explique peut-être les réactions de certains. D’autres messages tout aussi bouleversants que celui-ci me sont parvenus d’un peu partout. Aujourd’hui, certains résidents sont encore enfermés dans leurs chambres (je ne sais pas si c’est le cas à Saint Etienne?). Après 3 mois de confinement, leurs situations ne sont plus tenables! Alors que toute la société se déconfine, nous ne pouvons pas laisser nos aîné(e)s enfermés. ce n’est ni souhaitable pour eux ni pour les soignants qui ont subi cette crise de plein fouet!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *