Reconnaître les Oiseaux de Sainté : un maitre chanteur

Depuis vos fenêtres, balcons, ou pour les plus chanceux de vos jardins, vous avez souvent aperçu des oiseaux.

Les connaissez-vous ? *

Non, alors faisons connaissance avec les plus courants d’entre eux.

Souvent on le repère à son chant plein de trilles caractéristiques, flûté et sonore * , plumage noir , taille intermédiaire (24 cm) entre le pigeon et le moineau, bec jaune et fin …c’est le fameux merle noir.

Mais observez encore, quel est donc cet oiseau qui côtoie souvent notre merle noir lui ressemble beaucoup au niveau de la silhouette mais d’un plumage brun foncé et au bec tout aussi fin mais plus sombre …. eh bien c’est madame merle.Chez les oiseaux mâles et femelles mais aussi les jeunes peuvent avoir des plumages différents.

Très courant dans nos villes le merle qui passe beaucoup de temps à grattouiller les sols est une victime courante de nos charmants mais redoutables chasseurs que sont nos félidés domestiques. A ce sujet, un collier avec une clochette limite singulièrement la prédation sur les oiseaux et n’empêche pas le chat de continuer à chasser les souris à l’affût. Pensez-y . Les oiseaux vous remercient.

Alors, c’est bon !  Le merle, vous le reconnaîtrez maintenant  ? Certes, on pourrait le confondre avec l’étourneau mais celui-ci est souvent en bande, très bruyante et ne sautille pas quand il est au sol.

A bientôt, pour un autre oiseau.

Le stéphanois à la pastèque

Conseiller en agrobiologie, formateur en animation nature, développement de projets de développement durable, apiculture,environnement en milieu urbain...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *