Débat sur France 3: « Andréa au pays des pinguoins »!

Autant le dire tout de suite, contrairement à certains journalistes de médias traditionnels, j’avoue être clairement de parti pris et ne vous donner ici que mes impressions… Je voudrais également m’excuser auprès des pingouins de comparer les politiciens à eux car les pingouins sont finalement des animaux plutôt sympathiques et je ne voudrais pas avoir l’organisme WWF sur le dos!

Sur le plateau de France 3, hier soir, s’est déroulé un débat entre les différents représentant(e)s des listes qui se présentent pour les municipales sur Sainté. Enfin pas tou(te)s, exit Mme Zahra Bencharif du Parti radical de Gauche et Mr Romain Brossard de Lutte Ouvrière, à qui les journalistes de France 3 n’ont choisi de donner que 2 minutes sur une heure d’émission pour parler de leurs projets. Mme Andrea FalcoTaurinya de “St-T La Citoyenne” avait d’abord été éjectée du débat puis, après qu’elle ait fait remarquer aux journalistes que la liste St-T la Citoyenne était donnée, dans le sondage du Progrès, devant celle de Mr Revelli de La REM qui serait présent sur le plateau, ces derniers lui ont accordé la “faveur” d’y figurer! Une femme de gauche pour représenter les classes moyennes et populaires à Sainté, pour la direction de France 3, ça suffit largement!

La démocratie, certains veulent bien en parler mais pour la faire vivre, c’est autre chose!

L’émission va se dérouler autour de quelques thématiques:

– Le centre-ville, les commerces, le dynamisme, le projet Steel
-L’intercommunalité et Saint-Etienne Métropole
-L’environnement, la transition énergétique
– L’image de Saint-Étienne, une ville pauvre ?

L’émission commence par une petite présentation de Saint Etienne dans laquelle les stéphanois(es) expriment leurs déceptions et leurs colères vis à vis du maire qui avait basé sa campagne électorale en 2014 autour de la défense des commerces de proximité dans le centre ville et qui a signé l’implantation de la super grande zone commerciale Steel en périphérie!

France 3 rappelle que Saint Etienne compte 25% de pauvreté, beaucoup plus que la moyenne nationale, mais pour le maire républicain Mr Perdriau, appuyé par les membres de l’UDI et du Modem (soutiens du gouvernement Macroniste qui est en train de nous voler nos retraites) tout va très bien.

Sur le plateau, sont présents 6 candidats dont 2 femmes: Mme Robert du RN, conseillère régionale depuis 2010, conseillère municipale à Feurs depuis 2014, et notre Andréa, représentante de St-T la Citoyenne, qui s’était présentée pour les législatives sous l’étiquette de la France Insoumise à Sainté. A leurs côtés, 3 anciens proches de Mr Maurice Vincent… Mr Maurice Vincent, mais si, beaucoup de stéphanois(es) l’ont oublié: il a été le maire PS de Saint Etienne du 21 mars 2008 au 4 avril 2014 et également président de Saint-Étienne Métropole durant le même mandat. Ensuite, il a rejoint La République en Marche. Bon, sont présents donc ces 3 collaborateurs sur 3 listes différentes: Mr Pierrick Courbon, assistant parlementaire du député Mr Régis Juanico, conseiller municipal et départemental, qui représente la liste du PS, Mr Olivier Longeon, conseiller municipal et conseiller métropolitain à Saint-Étienne-Métropole pour Europe Ecologie les Verts et Mr Patrick Revelli, ancienne gloire du football sur Sainté, soutenu par La République en Marche. Enfin, il y a bien évidemment Mr le maire des républicains, actuel candidat à sa réélection Mr Perdriau également président de Saint Etienne Métropole et deux journalistes. Ma pauvre Andréa, tu as bien du mérite pour aller défendre les classes moyennes et populaires sur ce plateau.

Après cette présentation, rentrons dans le vif du débat enfin vif… mouai…

Quand de nombreux stéphanois(es) s’inquiètent de l’avenir de la ville en particulier des commerces qui ferment et que les journalistes s’adressent au maire qui a signé le projet “Steel”, celui-ci dévie la question sur d’autres sujets.

Coluche disait: “Technocrates, c’est les mecs que, quand tu leur poses une question, une fois qu’ils ont fini de répondre, tu comprends plus la question que t’as posée.”

Heureusement, ces adversaires politiques sont là pour exprimer les inquiétudes des stéphanois(es) au sujet de “Steel”… “non, non, non, Mr Perdriau, vous mettez vos concitoyens dans la merde, va falloir assumer vos conneries!” (c’est ainsi que j’ai interprété les prises de paroles de chacun) et là, les invités politiques cherchent les uns derrière les autres à montrer qu’ils sont les plus farouches adversaires de ce projet jusqu’à ce que Mr Perdriau fasse remarquer à Mr Longeon que sa proche collaboratrice Mme Magali Viallon a déclaré qu’elle était pour. Euh… Mme Magali Viallon, l’écologiste? Oui oui!

Chacun y va de ses mesures pour que, malgré la présence de “Steel”, le centre-ville de Saint-Etienne ne soit pas enterré. Alors là, les projets fusent, les promesses des politiciens, Mr Courbon, qui récite sa leçon de 1er de la classe sur la gratuité des bus, Mr Longeon et sa mare aux canards sur le toit du parking des Ursules et, le top des top, Mme Robert, l’amie de René la taupe, qui lance son projet phare: faire creuser un tunnel sous la ville! Là, je crois que, dans le domaine de la connerie, Mme Robert a placé la barre très haut! Nous pouvons facilement lui pardonner quand on sait qu’elle habite Feurs et qu’elle ne connait pas très bien Saint Etienne!

Et notre Andréa, notre représentante de St-T la Citoyenne, qui ose simplement faire remarquer aux uns et aux autres que Saint Etienne n’est pas composée que de son centre-ville mais qu’elle a aussi de nombreux quartiers complètement délaissés par les élus et qu’il faudrait développer les lignes et les fréquences des bus… oui bon, les quartiers, un sujet dont les élites ne parleront pas plus d’une minute durant l’heure de débat!

Les journalistes enchaîneront sur le sujet de la présidence de Saint Etienne Métropole. « Qui voudra être président de Saint Etienne Métropole parmi vous? » “Moi, moi, moi” disent en choeur les politiciens. Seules Mme Robert, qui défend, à juste titre, les petites communes et Mme Andrea Falco Taurinya qui, comme tous les autres membres de St-T la Citoyenne, a signé une charte éthique dans laquelle nous nous sommes engagés à ne pas cumuler les postes, ne brigueront pas la présidence de la métropole. L’éthique en politique, ça peut exister? Enfin, passons… Notre Andréa pense qu’être maire d’une ville de plus de 170 000 habitants est une fonction déjà suffisamment importante pour ne pas chercher à la cumuler avec d’autres emplois! Mr Olivier Longeon, sans dire qu’il ne se présentera pas à la présidence de la métropole, prononce alors une déclaration que je trouve très juste: “Peu importe qui sera le président de Saint Etienne Métropole, le plus important sera le projet qui sera proposé et mis en place!”

En matière d’environnement et d’alimentation, chaque candidat se colore en vert, même Mr Perdriau qui a ouvert le centre ville aux voitures! Andréa parle de notre projet des 20 premiers m3 d’eau gratuits qui sont essentiels à chacun pour vivre, boire, se laver… et seront compensés par des prix plus élevés sur les m3 d’eau supplémentaires (qui sont utilisés pour les piscines privées par exemple), des circuits courts et de l’autonomie alimentaire… une vraie écologie populaire et sociale qui ne soit pas punitive bien au contraire! Mr Olivier Longeon est à l’aise sur ce thème que d’autres ont découvert depuis peu et propose également des projets très intéressants. Il développe une vision écologique que nous trouvons, à La Citoyenne, un peu « bobo », mise au service d’une catégorie aisée de la population, mais il en faut pour tous les goûts!

En ce qui concerne l’image de Saint Etienne, notre Andréa monte au créneau et défend l’autonomie de l’Université qui risque d’être happée par Lyon.

Andréa, face aux élites, tu exagères, tu trouves le moyen de les mettre en face de leurs contradictions. Heureusement que les journalistes ne te laissent que très peu la parole car tu pourrais déranger leurs amis politiciens encore plus, toi, une simple professeur qui a choisi de travailler dans un collège classé en Education Prioritaire! (Je plaisante bien sûr! Je te trouve beaucoup de courage de prendre la parole au milieu de toutes ces personnes qui ne vivent que de la politique excepté « Papy Brossard » mais qui bafouille chaque fois qu’il ouvre la bouche! En plus, à la fin de l’émission, tu voudrais parler du RIC (Référendum d’Initiative Citoyenne) au milieu de toutes ces personnes qui détiennent le pouvoir! Bon, les journalistes te couperont la parole et ne te laisseront pas t’exprimer sur ce sujet mais c’était audacieux! Chapeau Andréa et bon courage pour cette campagne pour laquelle, à Sainté Debout, nous soutenons toutes et tous St-T La Citoyenne!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *