Nous remercions la CGT de nous avoir envoyé ce communiqué.

Il est essentiel que le citoyen soit informé par des lanceurs d’alerte sur les scandales qui affectent notre ville.

Face à des politiciens et des affairistes hyper-puissants, cette démarche est courageuse et nous la soutenons.

Bonne lecture

Sainté Debout

 

CFA des MOULINIERS Institut des Métiers
« Inauguration » mardi 10 septembre 2019

communiqué de presse de la CGT

L’envoyée de Laurent WAUQUIEZ et vice présidente de Région Mme Stéphanie
PERNOD-BEAUDON et le Maire de St Etienne Gaël PERDRIAU doivent inaugurer
aujourd’hui, à grande pompe, les travaux de rénovation du CFA des Mouliniers,
devenu désormais Institut des Métiers de St Etienne…
Mme PERNOD-BEAUDON et M. PERDRIAU connaissent parfaitement et depuis
longtemps l’histoire tumultueuse et les coulisses du CFA des Mouliniers.
Ils ont tous deux été destinataires de tous les rapports d’audit et d’expertises de
comptes, du rapport du Contrôle Général du Ministère de l’Economie et des Finances
(dit rapport BARROIS) mais aussi des rapports cinglants et sans appel des experts
en risques psychosociaux qui décrivent le calvaire et la souffrance des salariés du
CFA.

Ils sont donc parfaitement au courant de la gestion calamiteuse de l’établissement,
des dérives financières et autres des dirigeants (patrons des Chambres Consulaires
ligériennes) de la liquidation judiciaire méthodiquement organisée de 2014-2015…
des millions d’euros d’argent public dilapidé en procédures judiciaires et frais
d’avocat pour laminer essentiellement les salariés !

Seulement ils ont tous deux choisi le silence, la neutralité hypocrite, l’indifférence !

La vice-présidente allant jusqu’à refuser obstinément, malgré l’évidence et
l’interpellation expresse de députés de la Loire, de saisir la Chambre Régionale de la
Cour des Comptes…
Quant au premier magistrat de la Ville et président de la Métropole en campagne
électorale, il semble plus intéressé par la valeur immobilière du CFA que par le sort
des apprentis et des salariés.
Autre personnalité attendue, le référent LREM de la Loire Jean-Louis GAGNAIRE !
Ancien député PS de la circonscription et ancien vice-président de Région à
l’économie qui a versé à flots et sans retenue pendant des années l’argent du
contribuable aux dirigeants avant de devenir actionnaire de la « société
coopérative » du CFA…
Ne manquera peut-être pas Dino CINIERI le conseiller spécial (on ne sait en quoi…)
de Laurent WAUQUIEZ. Il pourra peut-être expliquer aux journalistes le résultat de
son voyage du printemps dernier à Paris pour rencontrer la ministre du Travail sur le
CFA des Mouliniers.
Reste à savoir ce que va faire M. le Préfet sachant que la DIRECCTE a déjà
annoncé récemment l’ouverture de plusieurs enquêtes dont les PV seront adressés
au Procureur de la République.
Car le CFA depuis trois ans est dirigé par un Comité de Gestion fantomatique et un
directeur déjà licencié par deux établissements du Sud de la France qui n’a que faire
du Code du Travail et de la Loi de la République.

Mesdames, Messieurs les politiciens de tout bord. Au-delà de vos basses manœuvres et de vos réseaux d’influence, au-delà de votre silence complice et du mensonge ambiant, sachez que tôt ou tard la Vérité va inexorablement éclater sur le CFA des Mouliniers.

Pour servir vos propres intérêts électoralistes vous êtes ici aujourd’hui en faisant
semblant d’oublier que dans cet établissement il y a des jeunes apprentis, souvent
en difficulté et des salariés en détresse absolue pendant que vous dégustez le
champagne et les petits-fours que le citoyen paie !