« Les cons ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnait! » fameuse réplique écrite par Michel Audiard dans « Les tontons flingueurs » peut-elle s’appliquer au maire de Saint Etienne qui se qualifiait lui-même de « con » dans un de ses repas pris à l’Elysée?

Nous ne savons donc pas si cette définition peut s’adapter à Perdriau mais quand même:

– parler écologie en faisant supprimer des arbres et rajouter du bitume et du goudron sur les places, il faut oser…

– faire une communication sur la défense des petits commerces en soutenant le projet Steel… là encore il faut le faire…

– Se présenter comme une personne attachée à la démocratie et vider de leur sens les conseils de quartiers… Chapeau 😄 !

– Se vanter d’être un humaniste et faire jeter des familles à la rue et faire installer, par un marchand d’armes, des micros dans les rues… Là aussi, il faut oser!

– Se présenter comme un défenseur des services publics après avoir soutenu Fillon et Lemaire… au niveau du foutage de gueule, c’est placer la barre très haut 😄!

et la liste n’est pas exhaustive!

Encore hier, samedi 31 août, Perdriau écrivait sur son « mur » facebook: « Nous avons vécu un bel été à Saint-Etienne, tant à la base nautique de Saint-Victor-sur-Loire que dans nos piscines pour le plus grand bonheur des Stéphanois et des usagers. » après avoir fait fermer toutes les piscines de Saint Etienne depuis le 20 juillet (excepté celle de Raymond Sommet)!

Pensez-vous vraiment que beaucoup de stéphanois(es) croient encore à la propagande de ce maire? Nous en doutons fortement!