Aujourd’hui ont lieu différentes manifestations à Saint Etienne, « La régionale des gilets jaunes », « Le carnaval de l’inutile », une manifestation contre le fabricant d’armes Verney Caron et un rassemblement pour rendre hommage à Geneviève Legay, cette militante pacifiste de 73 ans que des policiers ont envoyé à l’hôpital!

Préférant rentrer dans une logique d’affrontements avec les manifestants plutôt que d’essayer de trouver des solutions pacifiques avec eux, le préfet de la Loire a mis Saint Etienne en état de siège. Le maire de Saint Etienne a lui choisi de fuir ses responsabilités par rapport à la gestion de ces manifestations! Seuls les élus de l’opposition, à gauche, ont envoyé un communiqué pour tenter d’entamer une médiation entre les gilets jaunes et les autorités. Ceux ci, restant apartisans, ne l’ont pas souhaitée.

Les gilets jaunes de la région stéphanoise ont tout préparé pour que cette journée se déroule sans violence mais les choix du préfet et du maire, ainsi que certains commentaires particulièrement agressifs de personnes se disant « gilets jaunes », et souhaitant simplement en découdre avec les forces de l’ordre, ne laissent présager rien de bon.

Il est à craindre qu’une journée initialement festive, basée sur la solidarité face aux injustices commises nationalement par le gouvernement et contre de grands projets « inutiles » et coûteux localement, tourne à la guérilla urbaine!

Nous devons tous rester vigilants!