Monsieur le maire,

Si nous pouvons nous interroger sur l’efficacité des manifestations, pensez-vous qu’il soit raisonnable de dresser vos concitoyens les uns contre les autres ? Pensez-vous également que le mépris que vous affichez pour les manifestants que vous rendez tous responsables d’actes de vandalisme, alors que la grosse majorité d’entre eux sont pacifiques, et que les violences proviennent essentiellement des forces de l’ordre, puisse réellement apaiser les tensions ? Savez-vous que, depuis le début des manifestations, plusieurs abribus et plusieurs vitres de voitures et vitrines, ont été brisées par des jets de lanceurs de balles de défense ? Votre position vous donne-t-elle le droit d’insulter une partie de vos concitoyens lorsque vous déclarez que ceux-ci n’ont plus « qu’un seul objectif : la régression sociale, économique et politique de la France » ? Comment osez-vous en appeler au sens des responsabilités de chacun alors que l’un de vos rôles est de créer la cohésion citoyenne et d’apaiser les tensions dans votre ville et que, par votre arrogance et suffisance, vous attisez les conflits entre les stéphanois ? Vous ne semblez pas être très attaché au droit de manifester, sans doute que dans votre vie vous vous êtes peu mobilisé pour un autre intérêt que le votre ?