“Il n’y a pas de grande réalisation qui n’ait été d’abord utopie.”

Aujourd’hui à 18h30, nous étions une quarantaine de gilets jaunes à nous être réunis à l’amicale laïque de la Richelandière à Saint Etienne pour réfléchir ensemble à l’organisation du mouvement et aux actions à venir. Nous remercions les responsables de cette amicale de nous avoir prêté une salle.

Monsieur Gilles Epalle, président de la fédération départementale de la ligue de l’enseignement, avant de nous laisser discuter entre nous, a, tout d’abord, tenu à nous dire qu’il soutenait notre initiative de rassemblement citoyen et à nous confier qu’il ferait son possible pour que les autres amicales du département nous prêtent des salles quand nous en aurons besoin. Nous le remercions encore chaleureusement.

Les référents des différents groupes se sont alors présentés:
– Sarah pour le groupe actions
– Frédérique pour celui de la logistique
– Catherine et Candy pour celui de la communication
– Vincent pour le groupe du médical
– Denis pour celui des revendications
– Paquito et Atmane pour celui des festivités
– Angélique, Max et Philippe pour celui de la coordination

Max, qui animait la réunion, nous a ensuite invité à écrire sur des post-its les raisons pour lesquelles nous luttons au sein des gilets jaunes et l’avenir que nous rêvons de bâtir ensemble.

Chacun de nous a écrit très succinctement ses raisons qui ont ensuite été lues et partagées entre tous. Quoique nous ayons des sensibilités différentes, il est ressorti de cette action que nous aspirions à la même société : une société plus égalitaire, plus solidaire dans laquelle chacun puisse vivre décemment et dignement, une société plus juste socialement dans laquelle les richesses seraient partagées équitablement, où nous sortirions du système capitaliste, et dans laquelle seraient abolis les privilèges, une société démocratique où la parole de tous les citoyens serait prise en compte, une société protectrice de l’environnement, une société basée sur les valeurs humaines où l’éducation aurait toute son importance et où chacun serait respecté (ce qui exclurait le racisme et l’homophobie) ! Nous souhaitons également une société égalitaire entre les hommes et les femmes!

Plusieurs personnes ont parlé aussi du rétablissement de la souveraineté monétaire et déclaré que cela était essentiel si les français souhaitaient pouvoir décider de l’utilisation de leur économie, trouver de l’argent pour les retraites, les services publics, les moyens de préserver la planète…

Après ces échanges qui ont constitué le principal moment de ce début de soirée, nous nous sommes réunis dans les différents groupes proposés au début.

Encore merci à tous les organisateurs de cette réunion qui ont fait de ce rassemblement une belle réussite riche en échanges, une réussite qui va nous permettre de continuer à bâtir ensemble, de manière plus harmonieuse, la société de demain.