Nous étions plus de 150 personnes à nous être réunies hier soir, salle André Chauvy à Unieux pour débattre de la suite du mouvement. Parmi nous, des gilets jaunes de la Loire mais aussi de la Haute-Loire, des commerçants et des personnes de différents milieux associatifs. Nous remercions la municipalité et particulièrement son maire Monsieur Christophe Faverjon de nous avoir prêté une salle.

Après un bref compte-rendu de ce qui était ressorti de la réunion précédente et une présentation des différents groupes qui sont en train de se mettre en place (groupe coordination, groupe communication, groupe d’action, groupe juridique, groupe revendication, groupe médical, groupe festivités, groupe logistique), la parole était donnée à toutes les personnes qui souhaitaient s’exprimer dans le respect de chacun.
Les idées ont alors fusé un peu dans tous les sens selon les interlocuteurs.

De nombreuses personnes ont parlé des violences policières (un groupe est en train de se mettre en place pour aider les victimes ) et ont appelé à se méfier des policiers infiltrés dans les manifestations qui poussent les plus jeunes manifestants à commettre des violences afin que leurs collègues puissent ensuite les gazer et utiliser leurs « flashballs ». Certaines d’entre elles ont rappelé l’importance de rester groupé et de respecter les consignes des personnes qui guident la manifestation.

Plusieurs ont soulevé le sujet de la déclaration de la manifestation en préfecture. Apparemment, cette déclaration ne sert à rien puisqu’elle est systématiquement refusée à ceux qui en font la demande, ces derniers temps !

Le côté festif de la manifestation de samedi dernier avec une sono, des chansons et un accordéon a beaucoup plu.

Beaucoup d’entre nous pensent qu’il faut rallier l’opinion publique en montrant une image positive des gilets jaunes par différentes actions non violentes et rappeler nos revendications puisque une grosse majorité de français est d’accord avec ! Pour cela, certains ont proposé de faire du tractage et même de réaliser des affiches avec nos revendications !

La force des gilets jaunes est leur diversité et leur ouverture au dialogue. Il est important, aux yeux de beaucoup, qu’il y ait des convergences de luttes avec les syndicats mais aussi avec les associations pour que nous cherchions ensemble comment proposer et construire une autre société que la société capitaliste dans laquelle la misère touche de plus en plus de monde, au profit d’une minorité de puissants !

Après ce tour d’horizon qui a duré plus d’une heure, des commerçants se sont exprimés, en donnant leurs points de vues et en rappelant qu’eux aussi souffraient dans la société actuelle. Cela a donné lieu à quelques échanges qui ont permis de mieux comprendre les positions de chacun et d’envisager la possibilité de construire des projets ensemble entre gilets jaunes et commerçants (rappelons que des commerçants sont déjà avec les gilets jaunes !)

L’assemblée s’est ensuite répartie en petits groupes de réflexion avant de se quitter.Les discussions se sont poursuivies ensuite de manières informelles.

Nous remercions les personnes qui avaient préparé des plats, des boissons et qui ont rendu cette soirée encore plus conviviale.