Touche pas à mon môme, CRS quelle que soit ta fatigue, ta peur ou ta rage, on ne touche pas aux enfants.

Mères, pères, grand mères, grand pères, grandes sœurs, grands frères…. toutes et tous nous ne laisserons pas commettre ces actes odieux où l’on humilie des jeunes en les mettant à genoux les mains derrière la tête. Ces actes ignobles sont injustifiables.

A Mantes comme à St Étienne, touche pas aux matrus.

Témoignage (le 6 décembre) dont je garantis la fiabilité:  » Saint-Etienne, 14h15, au sortir de la manif lycéenne. Un camion de flic remonte la grand’rue, soudain s’arrête. Deux flics sortent, chopent un ado qui remontait la rue en sens inverse et le balancent dans leur fourgon. C’est alors qu’une commerçante qui gardait son magasin hurle « ils le tabassent ! Vous n’avez pas le droit ». « Connasse », lui répond un flic. On hurle, on leur répète qu’ils n’ont pas le droit. D’une seule voix, ils nous disent « vous ne savez pas ce qu’il a fait ». On leur répond qu’il y a un système judiciaire qui est là pour juger et sanctionner et qu’ils n’ont pas à rendre justice eux-mêmes. Je me fais traiter de « sale pute ». Et un doigt d’honneur. Où est le gamin maintenant ? Halte aux violences policières ! »

 

A ce jour aucune nouvelle de  ce jeune (15 peut être 16 ans ) ?

Tous dans la rue pour défendre les mômes.