https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-1/p160x160/16683969_1720437694935283_8969045060764945597_n.jpg?_nc_cat=0&oh=0816682edd1cc24f3be1434b1e3af622&oe=5BA751DB

JEUNESSE
COMMUNISTE
de la Loire
POUR UNE NOUVELLE MUNICIPALITÉ DE FRONT POPULAIRE À SAINT-ÉTIENNE
Depuis de nombreuses années, la gestion de notre ville par les différentes municipalités successives est un échec. Les Stéphanoises et les Stéphanois subissent de plein fouet le poids des réformes libérales, décidées au niveau local comme au niveau national.
Les prochaines élections municipales auront lieu dans moins de deux ans. Nous ne voulons pas qu’elles se transforment encore une fois en petits arrangements de chapelles dont les Stéphanoises et les Stéphanois seront les victimes. Les politiciens de tous bords sont déjà en course pour garder ou reprendre leur mainmise sur la ville. Le maire actuel -et provisoire- Gaël Perdriau lance déjà sa campagne, en essayant de masquer son affiliation à la droite ultra-libérale et autoritaire, en voulant nous faire croire que « [son] parti, c’est Saint-Étienne ».
Mais, dans un même temps, il livre la ville aux promoteurs, à Vinci, dégrade les services publics et encourage les privatisations, fait la chasse aux sans abri et sans papiers, coupe les budgets des associations sociales et culturelles.
De leur côté, les partisans de Macron s’agitent pour avoir une plus grosse part du gâteau, et négocient avec « Les Républicains ». Enfin le PS s’est coupé des forces populaires stéphanoises et a ouvert un boulevard à Perdriau, Wauquiez et Macron. Il cherche désormais par un jeu d’alliances à faire oublier ses trahisons et à revenir dans la partie.
Il est donc temps pour les Jeunes Communistes de soutenir et de participer à une autre alternative, pour une nouvelle municipalité.
Cette municipalité devra représenter notre ville, et être au service des classes populaires. Elle doit être un point d’appui pour toutes les luttes, résistances et projets dans lesquels des milliers de Stéphanoises et de Stéphanois sont engagés.
Pour cela, cette municipalité doit lutter aux côtés des habitantes et habitants
de notre ville pour :
– la défense des droits sociaux et des droits des travailleurs,
– le développement des services publics, en particulier la remunicipalisation
du service des eaux,
– la construction de logements sociaux, la rénovation des logements
insalubres en faisant appel à des entreprises locales et non pas pour
engraisser les multinationales,
– la défense des commerces de proximité, au lieu de créer de grands
centres commerciaux périphériques qui tuent le centre ville et la vie des
quartiers,
– permettre à tous l’accès à une alimentation de qualité, développer les
circuits courts et défendre l’agriculture paysanne.
– s’engager pour la solidarité internationale avec les peuples en lutte
pour la liberté, la paix et la justice, en Europe et dans le monde entier,
– pour la démocratie dans le fonctionnement de la mairie, dans la prise
de décision et surtout dans l’utilisation de l’argent public, pour une
construction participative du budget municipal, en lien direct avec les
Stéphanoises et les Stéphanois,
– pour sortir enfin des postures pseudo-écologistes, qui se résument à
de la communication ; et proposer de vraies alternatives et des projets
concrets.
Pour cela et en vue de la constitution d’une liste de front populaire, nous
appelons à ce que s’unissent les forces du peuple : sociales, syndicales,
associatives, culturelles et politiques.
Cette municipalité ne sera pas aux ordres d’un parti, elle sera construite
sur un programme qui redonne la ville à ses habitants. Sa direction et sa
composition doivent donc être faites en conséquence. Cette liste doit être
constituée de personnes de terrain, impliquées et dévouées. Les Jeunes
Communistes sont décidés à prendre leurs responsabilités et sont volontaires
pour contribuer à une victoire aux municipales et à l’application d’un programme
dont il faut commencer rapidement l’élaboration avec toutes les forces et
personnes voulant une mairie dirigée par les Stéphanois, pour les Stéphanois.
Pour garantir l’avenir de notre ville, il est temps d’agir !
JEUNESSE COMMUNISTE DE LA LOIRE
3 Rue Brossard
42000 Saint-Étienne